Les émotions

En prenant quelques instants chaque jour pour faire notre petite météo intérieure, on apprend à se différencier de nos émotions. Après leur avoir collé de jolies étiquettes, on pourra changer notre vocabulaire vers une vision plus bienveillante. JE SUIS EN COLÈRE deviendra LA COLÈRE M'ENVAHIT Ce n'est pas une simple question de réthorique mais bien une mise à distance qui est à la base de la maîtrise de nos émotions. Vous serez tous d'accord pour dire que vous n'êtes pas une émotion. C'est donc bien que l'émotion vient à vous. Votre cerveau, pour peu que vous lui accordiez le temps du regard bienveillant, pourra alors décider de faire son travail de grand chef suprême et ordonner à votre e

Prendre le temps de gagner du temps

En pratiquant la sophrologie, vous offrez à votre cerveau la possibilité de modifier votre état de conscience. Cela va lui permettre de se libérer de son mode de fonctionnement habituel. Cela ouvre les portes que la routine ferme sur votre capacité à résoudre les problèmes. Autrement dit, la prochaine fois que vous serez tentés de vous priver de votre pause déjeuner, de vos heures de sommeil ou tout simplement d'une petite pause bien méritée... réfléchissez... Prenez un instant pour calmer le jeu de votre cerveau surmené, bousculez son rythme pour le mettre au calme. Et laissez-le travailler gentiment. La résolution de votre problème vous attend sans doute à l'issue de ce petit rendez-vous e

Posts récents
 
Archives
Recherches par tag

Véronique Lortilloir, sophrologue diplomée de l'EIST