Les émotions qui épuisent

Burn out professionnel, burn-out maternel ou familial, burn-out émotionnel. On conjugue l'épuisement au pluriel et on le décline sous toutes ses formes. À raison car le bouton pause est de plus en plus difficile à pousser. Sans pause tout s'exacerbe, les pensées s'accélèrent et les émotions suivent le mouvement infernal. Nous acceptons de prendre le temps nécessaire à l'hygiène de notre corps, pourquoi nous est-il si difficile de trouver quelques minutes par jour pour notre hygiène mentale? Les bienfaits de la respiration, de l'imagerie mentale, de la méditation sont désormais validés scientifiquement. En les utilisant quelques minutes par jour, les bienfaits sont immédiats: on est plus posé

Posts récents
 
Archives
Recherches par tag

Véronique Lortilloir, sophrologue diplomée de l'EIST