Et si je n'étais pas capable?

October 2, 2018

Les mamans sont les reines de la tourmente intérieure. Ca part d'une bonne intention= faire au mieux pour mon enfant. Ca finit en grand huit essoreuse 1400 tours de tout ce que je peux potentiellement râter pour la prunelle de mes yeux.

Et ça peut commencer très tôt, à peine votre petit locataire s'installant confortablement dans votre duplex à vie. Et si je n'étais pas prête? Et si c'était trop dur pour moi? avec sa seigneurie l'impératrice de l'angoisse suprême:

 

"ET SI JE N'ÉTAIS PAS CAPABLE?"

 

Stop, pause,  on respire. 

 

1) Non, vous n'avez pas perdu la raison. 

2) Oui, c'est normal d'avoir peur de ce qu'on ne connait pas (c'est grâce à ça que vous êtes en vie, merci!)

3) Oui, vous pouvez calmer le jeu.

 

Prenez quelques instants pour vous, et respirez calmement, pour vous recentrer sur le moment présent. Regardez une de vos peurs. Accueillez là. Je sais, ça peut paraitre très bizarre, mais on peut accueillir sa peur comme n'importe quelle autre émotion. Lui parler, en lui expliquant que l'on comprend pourquoi elle est là. Elle est un réflexe naturel à toute nouveauté par instinct de survie. Vous pourriez lui dire quelque chose comme ça...

 

Merci d'être venue, chère peur protectrice, mais sur ce coup là, j'ai besoin que tu ailles un tout petit peu plus loin. Suffisamment loin pour que je puisse voir les choses telles qu'elles sont vraiment. Nous sommes tous faits pour la survie de notre espèce, je dois certainement avoir en moi les ressources nécessaires pour vivre sereinement cette aventure qui grandit en moi. 

D'ailleurs, si j'y réfléchis bien, il m'est arrivé par le passé de t'avoir en moi, chère peur, pour un autre évènement. Et je t'ai surpassée. J'ai trouvé en moi la force dont j'avais besoin pour avancer. Aujourd'hui, je choisis de m'ancrer dans ce moment passé pour ressentir à nouveau cette force. Et je respire. Je ressens en moi la force que j'ai ressentie à l'époque, la fierté aussi. J'inspire cette force et je la diffuse dans chacune des cellules de mon corps quand j'expire. Cette force est là, en moi, je me connecte à elle pour la réveiller.

 

Cette petite capsule de calme est à pratiquer à chaque fois  que vous sentez que le programme essorage commence son cycle. Accueillez vos sensations et émotions, puis rappelez votre sensation de force et de fierté, diffusez là, enveloppez vous dedans comme une couverture douce et bienfaisante. 

 

Rendez-vous sur le forum des mamans pour partager et devenir encore plus fortes ensemble.

 

https://www.sophrologie-luxembourg.com/forum

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Recent Posts

October 8, 2019